La recette d’un confinement imparfait

Après une agréable disparition des réseaux sociaux me voilà de retour! Plus remontée que jamais… En effet, cette coupure m’a permis de prendre du recul sur cette course pour qui aura le confinement le plus parfait! Premier petit coup de gueule depuis la création du blog mais ça fait du bien!

Cette prise de conscience vient du moment où j’ai vu la story d’une copine Capucine sur Instagram qui disait franchement qu’elle en avait marre de voir tout le monde mettre en avant le fait que leur confinement se passait à merveille… Comme si on te ramenait à ta propre réalité pour te faire comprendre que pour toi ce n’est pas vraiment la même chose. Ce constat est d’autant plus flagrant en cette période un peu particulière mais il faut se l’avouer même en temps normal j’ai l’impression que sur les réseaux sociaux on tends à montrer une vie parfaite et lisse…

Un univers parfait et pourtant si faux!

Non pas que je critique ces “instagrameur” ou “influenceurs” comme on aime les appeler. D’ailleurs je pense un petit peu en faire partie à ma façon! Mais je trouve que cette course à essayer de montrer toujours le plus beau et plus parfait de sa vie ne fait que créer inconsciemment un certains mal-être chez les autres… Nous sommes bien conscients qu’en particulier sur Instagram l’objectif est de faire rêver avec des photos toujours plus travaillées. Alors on s’amuse à mettre en scène son quotidien de façon ultra étudié, de voir des personnes dans des position clairement pas naturelles, avec parfois plus ou moins de retouches… Bref BIENVENUE dans… FAKE LIFE!

Le résultat inconsciemment on se compare, on envie et on se dit mais pourquoi pas moi? Résultat complètement normal je crois mais qui va créer une certaine gêne…

Qui pendant ce confinement n’a pas vu des personnes mettrent en avant 100 fois leur séance de sport avec leur corps de rêve ultra complexant, ou bien celle qui est déjà à son 15ème livre depuis le confinement, ou celle qui a l’appartement parfait avec un extérieur de fou et qui se plaint que le confinement c’est dur! Bref autant de cas bien rageant qui font que pour ma part j’ai eu envie d’un petit break des réseaux… et surtout de me désabonner de ces comptes ultra culpabilisants!

Alors voici la recette pour avoir un confinement et bientôt une vie à l’extérieur (je l’espère très rapidement) imparfaits mais vrais!

Une nutrition imparfaite mais à ton image tu auras!

Tu crois que je ne t’ai pas vu avec ton paquet de Schoko-bons assis sur ton canapé! Eh oui et alors? Clairement en poursuivant des études en diététique et suivant un programme nutritionnel (un peu mis en pause actuellement) je ne vais clairement pas vous, ni me blâmer…

Manger ses émotions ça vous parle? Personnellement cela me parle clairement… Vous allez me dire que des émotions ça ne se mange clairement pas mais je vais vous expliquer le lien entre la nutrition et vos émotions. On est clairement pas sur le pot de crème glacée suite à une rupture, même si cela peut en faire partie. Je parle plutôt des émotions inconscientes qui vont provoquer cette envie tellement intense de manger que vous ne pourrez y résister. On peut parler de la colère, de l’ennui, de la tristesse et surtout du stress. Moi je stress sur l’avenir, que ma famille soit en bonne santé, mes études,… Autant de raison qui font que inconsciemment je mange…

Pour ma part mon alimentation n’a clairement pas été parfaite lors de ce confinement. Pour vous expliquer la première semaine de confinement nous devions partir en vacance au Mexique. Je me voyais déjà en train de siroter des cocktails avec des tortillas au guacamole sur des plages de sable fin sans trop faire attention à mon alimentation… Sauf qu’en vrai j’étais en voyage entre mon canapé et mon lit à me morfondre sur le fait que l’on pouvait dire ADIOS à nos vacances! Et BIM dégoutée comme jamais et confinée avec un grand gourmand qui ne prends pas un gramme, on s’est enfilé des paquets de M&M’s et autre cochonneries sans limites!

Nous voici dans le début de la culpabilité… Tandis que sur les réseaux on voit celle qui mettent en avant leur petit pudding de chia et leur feuille de salade et voir pousser de partout des programmes de nutrition spécial confinement! Autant vous dire que ce fut le premier pétage de plomb pour moi LOL!

Mais ça ne s’arrête pas là suite à de petits soucis de santé et un baisse de la motivation pour cuisiner et surtout du plaisir de cuisiner… J’ai eu un petite baisse de moral et j’ai continué à manger des bêtises… Vous connaissez la phrase “Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es”? Elle prends tout son sens puisque en gros j’étais stressée et je mangeai de façon coupable…

Alors STOP nous ne sommes clairement pas ces filles sur Instagram à l’alimentation parfaite, vous avez besoin de plonger dans un pot de Nutella si ça vous fait plaisir? Pourquoi pas du temps que ce n’est pas un pot par semaine 😉 Bref la clé du bonheur pendant et hors confinement c’est d’arrêter de se prendre la tête sur si ce que je mange est bien ou pas?

On est clairement sur l’obsession et la course au manger sain mais à la mode dont ma copine LaetiBoop a mis en avant dans cet article. Alors on arrête de culpabiliser sur le manger sain et tendance comme les autres et on mange ce qui nous fait plaisir sans culpabilité et excès!

Bouger tes fesses… vers ton canapé tu feras!

Est-ce que l’on peut parler des 1000 lives de sport pendant ce confinement? Parfois par des professionnels du sport mais parfois clairement pas… Je ne donnerai pas de noms mais les programmes où tu bois des shaker pour une fortune, avec une belle communauté de “soutien” et surtout par des personnes n’étant pas des professionnels du sport ni de la nutrition m’exaspère!

Autre chose qui m’énerve au plus haut point, cet attrait soudain pour la course à pieds! Je crois qu’un certaine case sur les attestations de sortie a motivé plus d’une personne à aller faire des jogging. C’est génial si vous avez trouvé une nouvelle passion, mais personnellement j’en ai pas vu beaucoup en tenue de sport courir pour de vrai… On était plutôt sur des ballades pour prendre l’air et si on m’arrête j’ai mon jogging! En gros je pense que beaucoup n’ont rien compris au confinement…

Bref faire du sport pendant ce confinement c’est top pour évacuer le stress et surtout mieux dormir pour créer des endorphines qui vont clairement vous faire redescendre en pression…

Mais voilà, vous êtes sur votre canapé et vous n’avez clairement pas la motivation pour faire votre séance du jour… donc vous trainez sur Instagram depuis votre canapé… et voilà le drame… Les millards de vidéos de personnes ayant fait leur séance de yoga du matin, puis leur HIIT et ensuite le cardio pour finir par leur stretching… Excusez-moi mais vous carburez à quoi? LOL

Clairement j’ai commencé ma première semaine de confinement à faire du sport mais par soucis de santé j’ai arrêté avec regret… Le tout en fait est d’écouter son corps et sa tête. Si tu n’as pas envie de faire ta séance aujourd’hui, ni même cette semaine, qui va te dire que ce que tu fais est mal. Tu n’en ressens pas le besoin ni l’envie ce n’est pas grave ça viendra plus tard. L’essentiel est de commencer à se mettre le coup de pieds aux fesses pour se lancer et de le faire quand tu en as envie!

Cela m’a motivé à me désabonner de plusieurs comptes de filles ultra culpabilisantes sur leur corps… Vous voyez bien de celle dont je parle… “OUPS j’ai mangé du chocolat je vais être énorme, Allez les filles on fait une séance de sport!…” Imaginez bien cette phrase avec une voix niaise LOL

Alors si tu veux trainer sur ton canapé ou faire 4 séances de sport par jour tu le feras car cela te fait du bien! Et si certains personnes sur les réseaux provoquent un sentiment de culpabilité en toi, tu te désabonneras

Ne pas avoir une vie passionnante tu auras!

Personnellement je n’ai pas lu un seul livre, je ne me suis pas mise à la peinture, ni découvert un nouveau talent ou une nouvelle passion! Et franchement cela me va très bien comme ça!

J’avoue que clairement mes journées auraient du être occupée pleinement par les révisions pour mon BTS diététique… Mais clairement ma tête était bien trop occupée et impossible de se focaliser sur les révisions… Avec du recul ce n’est pas grave, si ce n’est pas maintenant ce sera plus tard…

Même pendant ce confinement j’ai l’impression que l’on est dans une vie où l’on DOIT faire pour avoir une vie parfaite!

  • Faire des soins X fois par jour
  • Ne pas oublier l’anticellulite sous la douche avec ta cup
  • Ta séance de sport que tu filmeras pour qu’on te félicite
  • Manger bio et local en soutenant les petits producteurs
  • Avoir un appartement niquel
  • Ne pas oublier ta séance bronzette
  • Pratiquer une nouvelle activité créative
  • Pas d’écran avant d’aller se coucher on préfère lire
  • Je vous laisse imaginer la suite…

Vous n’avez pas fait tout ça mais les autres si? C’est bien mais les autres ce n’est pas vous.

Alors comme je l’ai répété plusieurs fois faire ce qui nous plait sera plus gratifiant que de faire comme les autres… Bon même si je l’avoue avoir une terrasse pour pouvoir faire bronzette ça aurait pu être hyper sympa! LOL

Le mot de la fin!

Après un article un peu long je l’avoue, il est temps de conclure. L’objectif n’était pas de me plaindre de ma situation, mais surtout de mettre en avant le fait que peut importe ce que vous avez fait ou pas pendant ce confinement ou même en temps normal, vous faites les choses car vous en avez envie… non pas parceque vous voulez faire comme… ou avoir comme telle ou telle personne.

Alors la clef du succès c’est tout simplement de faire des choses qui vous font du bien, plus ou moins Glamour et surtout de s’éloigner de cette vie de paraître sur les réseaux pour enfin se recentrer sur qui nous sommes… Pas si simple que ça mais clairement il faut du temps pour tendre vers une vie imparfaite mais parfaite pour soi…

Et vous votre confinement vous l’avez vécu de quelle façon?

 

 

3 comments

  1. Laetiboop

    Bravo !!!! Enfin un article qui parle VRAI

    Répondre

    1. mapetitebrioche

      Merci beaucoup 😉 on est bien loin des articles en ce moment sur le confinement qui te fait culpabiliser et sentir que tu n’as rien fait de tout ça LOL

      Répondre

  2. Marsal

    Les accords toltèques, je ne dirai rien de plus…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *